« Ramenez votre licorne chez vous, sinon nous la transformerons en sac-à-dos »

« Ramenez votre licorne chez vous, sinon nous la transformerons en sac-à-dos »

Neckermann fait des efforts pour le climat et la durabilité

En collaboration avec le Groupe Thomas Cook, Neckermann a démarré un projet pilote pour transformer les nombreux flamants roses, parts de pizza et licornes en plastique abandonnés en sacs-à-dos et portefeuilles. « Suite à notre décision d’il y a un an de nous débarrasser de tous les plastiques jetables, ceci est l’une de nos nouvelles initiatives afin de devenir un partenaire de voyages durable. », dit Leen Segers de Neckermann Belgique. Une autre nouveauté cet été : des équipes d’animations qui, ensemble avec les vacanciers les plus jeunes, débarrassent les côtes européennes  de leurs plastiques.

Non seulement sur les plages, mais aussi autour des piscines, nous retrouvons souvent du plastique indésirable. Voilà pourquoi cet été, Neckermann et le Groupe Thomas Cook démarrent un projet pilote et lancent un appel remarquable pour tous les flamants roses, licornes et parts de pizza.

Autrefois, j’étais un flamant rose, maintenant je suis un sac de plage

«D’abord, laissez-les prendre un peu d’air, ensuite, pliez-les et ramenez-les chez vous. Sur les réseaux sociaux, ces objets sont vraiment en vogue, mais une fois que la dernière photo est prise, on les abandonne souvent le dernier jour des vacances. Qu’il s’agisse de brassards de natation ou d’un matelas gonflable de 3 mètres de long, ces produits ont aussi envie de rentrer chez eux. », raconte Leen Segers, porte-parole de Neckermann.

Pour ceux qui ‘oublient’ tout de même leurs jouets gonflables , il y a une forte chance qu’ils les revoient quelques mois plus tard dans la rue, sur le train ou dans le métro. Grâce au nouveau projet pilote, les objets gonflables auront un nouvel usage durable dans l’un de nos hôtels Sunwing à Rhodes (Sunwing Kallithea Beach red.). Dans cet hôtel, le personnel jette pas moins d’une dizaine ou quinzaine de ces objets par semaine.

« Les objets collectés sont envoyés aux designers britanniques durables Wyatt and Jack (www.wyattandjack.com red.). Ils transforment donc la part de pizza ou crocodile en sacs de plage, trousses de toilette, portefeuilles et sacs-à-dos. Si cela se passe de manière efficace, le projet sera étendu à tous nos propres hôtels et resorts. Un rapide calcul nous dit que, pour un seul été, Wyatt and Jack recevraient 51.000 objets gonflables de nos propres concepts hôteliers. C'est pourquoi nous demandons expressément que tous les objets gonflables soient ramenés à la maison à l'avenir. »

15% de plastiques jetables ont déjà été éliminés   

Déjà en novembre 2018, Neckermann et le Groupe Thomas Cook ont pris l’initiative de réduire les 70 millions d’objets en plastique jetable dans leurs propres hôtels et bureaux d’ici fin 2020. Avec ce dispositif, l’entreprise veut contribuer au combat contre le plastique échoué le long des plages populaires en Europe. En été, le taux de plastique dans la Méditerranée, où bon nombre de Belges font de la plongée, augmente de 40%. (source WWF: http://mediterranean.panda.org/news/?uNewsID=328836) Selon Ifremer, l’institut français pour la recherche marine, la Méditerranée est 4 fois plus polluée que la Mer du Nord.

« En tant que tour-opérateur, nous ne pouvons pas nous permettre de rester sur place et avons, par conséquent, élaboré un plan pour contribuer un maximum aux différents défis et rendre les voyages chez nous toujours plus respectueux du climat. Actuellement, nous avons déjà supprimé 11 millions d’objets en plastique. Par exemple en interdisant tous les gobelets et les pailles en plastique dans nos propres hôtels et resorts. Pour le moment se déroule aussi un  nouveau projet pilote dans l’un de ces hôtels (hôtel Aldiana Club Andalucia red.) avec des bouteilles d’eau durables. Chaque client reçoit une bouteille durable qu’il peut remplir à n’importe quel moment via l’une des 11 fontaines d’eau du resort. », explique Leen Segers.

Une enquête à grande échelle effectuée par Neckermann sur 1000 Belges a montré que beaucoup d’entre eux sont prêts à utiliser moins de plastique. 84% veulent diminuer l’usage de plastiques jetables et veulent remplacer ces objets par des alternatives biodégradables et compostables.

Un dispositif qui y correspond sont les actions de nettoyage hebdomadaires effectuées par les équipes d’animations de Neckermann ensemble avec les vacanciers les plus jeunes. « Nos mascottes Lollo & Bernie et les animateurs expliquent aux enfants dans nos propres hôtels et resorts comment les déchets atterrissent sur les plages et la quantité de plastique dont il s’agit. En groupe, il ramassent les déchets et ils apprennent à les trier. De cette manière, les enfants voient que leur comportement à un effet sur l’environnement. », raconte Leen Segers. Grâce à cette initiative, les enfants ont ramassé plus de 100 kilos de plastique sur les plages proches de 2 resorts Sunwing (Sunwing Kallithea Beach à Rhodes et Sunwing Fañabé Beach à Tenerife red.) le 5 juin à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Environnement.             

Contactez-nous
Leen Segers Porte-parole Neckermann
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
Leen Segers Porte-parole Neckermann
Ken Standaert PR Consultant Bepublic
A propos de Bepublic

Notre approche est avant tout journalistique. Notre objectif : la pertinence de vos communications. Notre méthode : des moyens appropriés et un public ciblé.